Neuf ou rénovation

En neuf comme en rénovation,  notre société est prête à vous aider dans votre projet et à répondre à vos questions.

Notre secteur géographique d'intervention s'étend sur tout l'Hérault et ses alentours.


Espaces

PARTICULIERS : qu'il s'agisse d'une entrée, d'un séjour, d'une cuisine, d'une salle de bain,  d'une chambre, d'un escalier,

d'un habillage de mur, d'une terrasse, d'une piscine...

 

LOCAUX COMMERCIAUX : boulangerie, restaurant, bijouterie, prêt à porter, cabinet médical...

 

Carrelage Estivill Michel  saura vous apporter conseil, technicité, savoir faire et rigueur.


Types de pose

Pose droite


c'est la pose la plus connue, parallèle aux murs, et la plus traditionnelle, qui connait un nouvel essor avec l'apparition des dalles de grand format qui casse l'effet trop classique de la pose et lui confère une touche moderne.

Pose avec cabochons

 

les cabochons viennent s’ajouter aux dalles des carrelages de façon régulière sur le carrelage. Cette pose offre du rythme et de l’originalité au sol. Le résultat est intéressant quand le cabochon est d'une couleur différente des autres carreaux.


Pose en décalé / format carreaux différents


pose droite avec joints décalés. Les carreaux sont décalés les uns par rapport aux autres quand on change de rangée. Les joints ainsi décalés donnent un aspect moins systématique à la surface.

Pose en décalé

carreaux identiques

 

pose droite avec joints décalés. Les carreaux, tous identiques, sont décalés les uns par rapport aux autres quand on change de rangée.


Pose en chevrons


une pose qui revient d'actualité avec le développement des carreaux imitation bois.  (imitation du jeu de lames d'un sol en parquet).

Pose en damier


elle peut apporter une touche années 50’s , néo romantique ou résolu- ment industriel. Elle s’adapte très bien :

aux entrée et aux couloirs

à une salle de bain rétro

à une cuisine type loft...

Elle permet de mélanger 2 coloris ou 2 typologies de carreaux.


Pose en diagonale


elle a de nombreux avantages, notamment de gommer les imperfections d'architectures. Il semblerait que la diagonale crée une illusion d'optique qui agrandit l'espace. On la rencontre le plus souvent dans des intérieurs classiques.


Pose en tapis

 

créer un motif de "tapis" en jouant tant sur les couleurs que sur la disposition des carreaux. Elle donne un certain effet de limitation sur le sol. Le choix de deux carrelages ou matériaux différents, tant par la forme que par la couleur, est important pour bien délimiter le pourtour.



Techniques de pose

Le choix entre ces deux techniques dépend de l’état de surface du sol sur lequel doit être posé le carrelage. Michel Estivill déterminera la technique la plus appropriée en se rendant sur place. Selon la surface (salle de bains, cuisine, pièces à vivre, terrasse, piscine) les caractéristiques du carrelage seront différentes.

 

Pose collée
Elle consiste à fixer les carreaux sur le sol au moyen d’un adhésif spécial appelé mortier-colle. Il en existe différents types, ils sont résistants à l’humidité et conviennent généralement pour l’intérieur et l’extérieur. Le mortier colle peut se poser directement sur le  support, soit une chape ancienne, soit du carrelage existant. Ce support devra être propre, sain et d'une planéité parfaite, d'où la nécessité très souvent d'effectuer un ragréage.



Pose scellée
Elle consiste à sceller le carreau dans un mortier de ciment frais. Cette méthode est recommandée pour les carreaux de grande taille, jusqu'au format 60X60 cm (pour une taille supérieure, la pose collée est adoptée) ou de surface irrégulière. Dans le cas où le sol d’origine n’est pas de niveau, la pose scellée permet de rétablir le niveau du sol et de poser les carreaux en une seule opération. La principale difficulté de cette technique est d’assurer un niveau parfait.



Pose sur plot
Les plots plastiques, réglables en hauteur, sont disposés sur une surface dure et plane. Ensuite, il convient de poser les dalles sur ces plots, chaque coin de dalle étant soutenu par un plot. c’est le poids des dalles qui va les lester et garantir la stabilité. Il est inutile de les jointoyer puisque c’est l’espace entre les plots qui assure un joint de quelques millimètres entre chaque dalle.
Cette pose permet d’offrir un accès sous la terrasse pour ainsi pouvoir faire passer des câbles et des tuyaux facilement, par exemple pour l’éclairage ou l’arrosage automatique. La surface devient également évolutive, car il est possible d’agrandir ou de réduire la taille de sa terrasse ou de remplacer une dalle si besoin.

 

 


Suivi

Du début jusqu'à la fin de chaque chantier, Michel Estivill se déplace pour contrôler la bonne exécution des travaux.